Elargir votre clientèle lors du petit déjeuner : comment faire ?

Temps de lecture 6 minutes de lecture

Comment votre hôtel peut augmenter ses revenus grâce à une clientèle externe, lors du petit déjeuner ? 

Découvrez toutes nos astuces et recommandations pour attirer des clients ne séjournant pas à l'hôtel mais pouvant bénéficier de votre petit déjeuner et ainsi générer des profits supplémentaires pour votre établissement. En tant que propriétaire d'hôtel, vous êtes constamment à la recherche de nouvelles façons d'augmenter vos profits et d’optimiser votre rentabilité. Une source intéressante de chiffre d’affaires supplémentaire, c’est le petit déjeuner.  

Si vous parvenez à attirer davantage de clients qui ne séjournent pas dans votre établissement (les clients non-occupants d’une chambre) pour ce moment de consommation, vous aurez un bon retour sur investissement, comme nous le démontrerons dans cet article.  

Mais comment les attirer, pourquoi préféreraient-ils votre hôtel et comment leur offrir une expérience client positive ? Felix Geys, directeur du restaurant et du bar de l'Hilton Anvers Old Town, partage ses quelques idées. 

Augmenter ses revenus en attirant des clients non-résidents : comment faire ?

Une étude d'OTA Insight (2022) révèle que le prix moyen d'un petit déjeuner dans un hôtel, basé sur les tarifs de 55 000 hôtels européens, est de 13€. Lorsque l'on regarde de plus près les prix affichés dans les établissements 4 étoiles et 5 étoiles, ces prix montent facilement jusqu’à 25€. OTA Insight voit une explication simple à ces prix assez élevés : les gens sont prêts à payer pour la qualité, lors de ce moment de consommation. 

En ce qui concerne le coût moyen d'un petit déjeuner, nous avons trouvé des chiffres probants fournis par le spécialiste The Revenue Team de Franco Grasso (2022). Ils ont calculé le coût moyen pour un hôtel 3 étoiles et sont arrivés à un coût moyen de 3,80€ par client. Les chiffres peuvent varier en fonction du marché (par exemple, les coûts de personnel peuvent être différents), mais le rapport entre les revenus et les coûts reste intéressant. 

Les coûts pour le petit déjeuner dans un hôtel 3 étoiles au cours d'une saison de six mois pour 10 000 clients seraient les suivants  

Tableau coût petit déjeuner

Source: The Revenue Team by Franco Grasso (2022)

Si vous envisagez d'améliorer la qualité du buffet (des produits différenciants, plus exotiques, des ingrédients biologiques) ou en vue de répondre à diverses préférences et même à des intolérances alimentaires, la clientèle sera prête à payer un prix plus élevé et appréciera les efforts que vous mettrez en œuvre pour répondre à ses besoins.  

La qualité et l'offre du petit-déjeuner sont des éléments très appréciés dans les avis sur les petits déjeuners d'hôtel, donc des retours positifs attireront des clients supplémentaires, qu'ils soient résidents ou non. Cela signifie également un gage de fidélité : 63 % des voyageurs réguliers choisissent un hôtel en fonction de son offre de petit-déjeuner. 

Ainsi, attirer des clients extérieurs à l'hôtel pour le petit-déjeuner est une réelle opportunité. Mais comment mettre cela en pratique dans votre hôtel ? 

L'expérience Hilton à Anvers (Belgique) :

Felix Geys est responsable de l'organisation du petit-déjeuner de l'Hilton d'Anvers et il précise : "Nous examinons le taux d'occupation de nos clients d'hôtel, puis déterminons comment optimiser l'afflux de clients externes. Après tout, avec 130 places assises et 300 clients aux moments les plus chargés, il faut une bonne planification pour offrir à chacun une table au bon moment. Une telle planification est la base d'une expérience positive, tant pour les clients de l'hôtel que pour les clients occasionnels du petit-déjeuner." 

Hilton Antwerp

Quand attirer des clients supplémentaires ?

Les clients non-résidents ont souvent besoin d'une "occasion spéciale" afin d’opter pour un petit déjeuner à l'hôtel : un anniversaire, la Saint-Valentin, un EVJF … ces évènements sont populaires, mais il existe d'autres opportunités pour attirer des clients supplémentaires. Ainsi, les collègues apprécieront un petit déjeuner de qualité, avant une journée de travail ou que pensez-vous d’inviter vos partenaires afin d’amorcer une bonne journée avec l'odeur de viennoiseries fraîchement sorties du four ?  

Felix Geys confirme que les moments spéciaux attirent effectivement des clients supplémentaires au petit-déjeuner. "La fête des mères, Noël et la période après le Nouvel An sont des moments très demandés pour le petit déjeuner. Par exemple, Noël est synonyme d'atmosphère et de moments passés ensemble dans un environnement joliment décoré !". C’est dans cette perspective que l’hôtel peut répondre à ses envies. 

De plus, les petits déjeuners thématiques sont de bons leviers pour attirer des non-résidents. Les gens aiment découvrir, essayer des nouveautés et vivre une expérience unique. Pensez ainsi à proposer une offre 100% british, ou encore américaine, voir même dédiée aux végétariens ou aux amateurs d’évènements sportifs ! 

Felix Geys a partagé une idée assez originale, mise en place dans son hôtel l'Hilton d'Anvers, pour créer une ambiance assez atypique : un robot se déplace dans la salle du petit-déjeuner en servant quelques petits plats. C'est à la fois divertissant et accrocheur, vous ne trouvez pas ?  

Dans le passé, Felix utilisait principalement les périodes peu chargées pour recruter activement des clients non-résidents. "Nous utilisions les réseaux sociaux pour promouvoir le petit-déjeuner de l’ Hilton. Nous avons de la chance que le nom Hilton soit très attractif, donc la publicité n'est plus vraiment nécessaire. Mais recruter des personnes qui recherchent activement une expérience de petit-déjeuner de qualité a certainement un impact." 

Comment attirer des clients supplémentaires ?

  • Soyez impactant visuellement, tant esthétique qu’appétissant ! 

Le petit-déjeuner à l'hôtel est une occasion spéciale pour les clients non-résidents, ils veulent donc avoir un aperçu de ce qui les attend, avant de se déplacer. Visualiser et décrire avec précisions, votre petit-déjeuner, via vos relais de communication, est un moyen efficace de les séduire et de les motiver. De nombreux hôtels investissent aussi dans la photographie professionnelle : de belles photos sur vos réseaux sociaux, sur votre site web ou via vos newsletters, pourront ainsi les transporter dans votre univers culinaire, et les feront rêver ! 

Il en va de même pour la description écrite de votre petit déjeuner. Ne passez pas à côté de ces éléments et regardez avec attention tant vos concurrents que d’autres inspirations (brasserie et restaurants, salon de thé, …). 

  • Misez sur les avis clients ! 

Lorsque vous n'avez jamais encore pris un petit-déjeuner à l'hôtel, il peut y avoir une petite appréhension…Si vous partagez les avis d'autres clients sur votre petit-déjeuner, cela les aidera à choisir votre établissement. Les avis peuvent également être repartagés sur vos outils de communication en ligne, comme votre site web, ou même directement en physique (chevalet, flyer…). Dans cet article, vous trouverez des informations et des conseils pratiques pour utiliser les avis afin d'attirer des clients non-résidents pour le petit-déjeuner.

 

L'expérience de l'Hilton d'Anvers :

L'objectif : 9/10 ou 10/10, car une expérience supérieure est vraiment le déclencheur pour de nouveaux clients. Un moyen de continuer à améliorer l'expérience consiste à investir dans un service personnalisé. Par exemple, les clients du petit-déjeuner se voient servir du café à table, ce qui est très apprécié – la possibilité de commander différentes variétés de café est un véritable avantage, qui a un impact colossal sur leur satisfaction !  

Hilton Antwerp review
  • Soyez attentifs à toutes les envies …  

De nos jours, les consommateurs sont exigeants car ils veulent que leurs préférences gustatives soient prises en compte… et dès le petit déjeuner. Si vous avez les bons produits pour les amateurs de cuisine, les adeptes de repas sains, les « gros mangeurs » ou encore des personnes qui préfèrent de petites portions, etc., vous ferez plaisir à tout le monde.  

Une offre étendue ne signifie pas nécessairement plus de travail ou de temps pour votre personnel, si vous choisissez les bons produits, vous saurez ravir les papilles de tous vos clients et assurerez également de capitaliser sur l’ensemble des avantages de ce moment ! 

Faisons les calculs : quel est le véritable impact des clients non-résidents ?

Au début de cet article, nous avons donné quelques chiffres pour vous montrer la valeur ajoutée du petit déjeuner pour les clients non-résidents. Pour conclure, nous fournissons un exemple de la manière dont l'optimisation de votre petit-déjeuner peut entraîner des revenus additionnels. (Source : OTA Insight (2022) et The Revenue Team de Franco Grasso (2022)). 

Supposons que vous puissiez attirer 300 clients non-résidents à votre petit-déjeuner par mois (+/- 10 de plus par jour). Si nous prenons 3,80 € comme coût d'un petit-déjeuner standard par client dans un hôtel 3 étoiles, avec un prix de vente de 16 €, et 5 € comme coût d'un petit-déjeuner de luxe dans un hôtel 4 étoiles, avec un prix de vente de 25 € : 

                                             Revenu additionnel       Cout additionnel         Résultat

 

3-étoile hôtel                   4,800€                                   1,140€                                3,660

4-étoile hôtel                  7,500€                                   1,500€                                 6,000

En pratique, les coûts additionnels seront diminués, car vous n'aurez pas besoin de personnel supplémentaire et vos coûts énergétiques comme alimentaires n'augmenteront pas non plus.  

En conclusion, nous pouvons prouver que le petit déjeuner auprès des clients non-résidents peut augmenter votre rentabilité, mais aussi être un véritable atout pour la fidélité et l'image de votre hôtel. Des clients satisfaits seront heureux de revenir et de devenir des ambassadeurs du petit-déjeuner ! 

Un grand merci à Felix Geys, de l'Hilton Anvers Old Town, pour son temps et son témoignage.